Les 4 axes

AI by Human 

Un des piliers fondamentaux d’AIby4 est la conception de modèles de calcul qui soit imitent explicitement certains aspects de l’intelligence humaine, soit apprennent implicitement de tels comportements à partir des interactions avec les humains lors de la conception. Une partie de notre intelligence se manifestant à travers le langage, cet axe comprend la compréhension et l’analyse sémantique du langage humain.

Mots-clés : Algorithmes cognitifs, interaction homme-machine, traitement automatique du langage naturel, …

AI for Human

Pour que les progrès actuels de l’IA aient un impact positif sur la société, nous devons identifier les risques, sensibiliser et concevoir des stratégies pour améliorer cet impact. À cette fin, Aiby4 encouragera les sujets qui : améliorent la facilité d’utilisation de l’IA dans la vie quotidienne, conçoivent des modèles de décision interprétables ou explicables, améliorent les conditions pour l’utilisateur final, et prennent en compte les effets sociétaux à long terme. Aiby4 encouragera également l’ouverture d’un dialogue interdisciplinaire pour discuter des questions éthiques et réglementaires, telles que les différents types de biais présents dans les solutions d’IA (par exemple, des données, expérimentaux, intentionnels), les droits sur les données personnelles utilisées pour les former, ou les lois qui devraient régir leur exploitation.

Mots-clés : Explicabilité, Égalité, Réglementation, …

AI for Health

Il existe une forte demande locale pour le développement d’algorithmes d’IA dédiés à l’analyse des données médicales (images, données cliniques, signaux biologiques, données génétiques, séries temporelles ou combinaisons hétérogènes), soit pour améliorer la qualité des données, soit pour extraire des informations significatives, soit pour aider les experts à prendre des décisions. Aujourd’hui, l’application efficace des méthodes d’IA à la routine clinique dépendra de la recherche de réponses aux besoins d’algorithmes explicables, de mesures d’incertitude associées à chaque prédiction et de méthodes qui tiennent compte de l’interaction entre les suggestions d’IA et les experts humains.  

Les défis vitaux ci-dessus alimenteront l’axe AI for Health de l’AIby4 autour (mais sans s’y limiter) des domaines d’application de la génomique, de la gastro-entérologie, de la cardiologie, de la médecine nucléaire et des maladies rares. Les projets relevant de cet axe bénéficieront également des interactions au sein des grappes i-SITE NeXT : FAME et IBD.

Mots-clés : Médecine de précision, Imagerie médicale, Open Omics, Séries chronologiques et données hétérogènes, …

AI for future industry

Les partenaires de l’axe Aiby4 ont le potentiel de contribuer à la prochaine révolution industrielle à toute échelle, en concevant des solutions basées sur l’IA pour améliorer les matériaux, les composants, les processus de fabrication et même les villes. Les approches d’IA fondées sur les données associées aux principes fondamentaux de la physique favorisent la compréhension et le développement de matériaux plus intelligents, à utiliser dans les applications de génie mécanique et civil. À une échelle intermédiaire, la fabrication de neurones artificiels en silico ou d’architectures reconfigurables pour l’IA embarquée nécessite de prendre en compte les matériaux, les logiciels et les considérations de sécurité. À l’échelle humaine, plusieurs avancées telles que l’explosion des objets connectés, la modélisation des architectures à agents distribués et la coopération entre les humains et les machines sont essentielles pour accroître la productivité, la flexibilité et la durabilité, et contribuent à la fabrication intelligente. À l’échelle de la ville, des quantités massives de données exigent des méthodes de perception et de compréhension des scènes évolutives, capables de tenir compte de l’expertise humaine. Des villes plus intelligentes signifient aussi une mobilité plus intelligente grâce au développement de systèmes de transport intelligents et à la création de robots/voitures autonomes et auto-navigants, sans oublier leur impact écologique.

Mots-clés : Fabrication intelligente, villes intelligentes, composants intelligents, matériaux intelligents, …

Les commentaires sont clos.